Exercer en tant que consultant nécessite plus que sa simple expertise

 

 

Être consultant représente une opportunité de travail à temps choisi, un avantage parmi quelques autres qui fait de ce métier, celui qui signifie indépendance et autonomie. Pour autant, devenir consultant exige des connaissances et qualités qui viennent compléter l’expertise de chacun des candidats.

 

LE CONSULTANT SE DOIT DE DÉTENIR DES COMPÉTENCES

Une bonne compréhension des difficultés

Un consultant digne de ce nom sera aisément reconnu dès le premier entretien, les clients potentiels recherchant des compétences bien définies, parmi lesquelles le «Problem solving», (littéralement, la résolution des problèmes). En effet, le rôle du consultant est d’accompagner le client en vue de trouver des solutions efficaces aux différents problèmes qui se présentent. Des solutions qui seront réfléchies en collaboration entre le consultant et son client. Le consultant devra alors faire preuve d’écoute et d’esprit d’analyse, des qualités complétées par la curiosité, la créativité et une aptitude à la réflexion. Le consultant devra ainsi être à même de bien identifier la problématique qui lui est présentée afin de comprendre s’il s’agit du véritable problème ou la conséquence de difficultés non encore identifiées.

Un bon gestionnaire de projet

Le consultant en plus  et du fait de son expérience, maîtrise parfaitement le planning et l’organisation des actions à mener. Ses capacités d’analyse basées sur son aptitude à poser un regard extérieur sur les problématiques de son client lui permettront de répondre rapidement aux attentes de son interlocuteur.

Une relation clientèle de qualité

Le professionnalisme, l’expérience et le savoir-faire ne suffisent pas à faire du consultant, le professionnel à qui seront confiées des missions. Il lui faut savoir établir une relation de qualité avec ses clients. Pour ce faire, être rigoureux, réactif, flexible et disponible lui permettront de développer un lien de confiance, sans oublier son engagement à respecter dans leur intégralité des termes du contrat conclu avec son client.

Élargir son savoir-faire

Les différents secteurs au sein desquels un consultant peut être amené à travailler sont divers et peuvent demander des compétences spécifiques. Le consultant aura ainsi tout intérêt à approfondir ses compétences et utiliser ses différentes expériences pour s’améliorer et enrichir ainsi son offre.

UN CONSULTANT METTRA EN AVANT SES ATOUTS

Des qualités humaines

Dans un secteur en pleine expansion, le consultant a tout intérêt à savoir mettre en avant ses qualités d’écoute très attendues de la clientèle. En effet, celle-ci attend de ce professionnel qu’il prête une oreille attentive afin de bien cerner la mission à réaliser. Ces qualités humaines différencieront le consultant de ses concurrents apportant au client le sentiment très apprécié et en présence d’une personne qui s’intéresse véritablement à sa problématique.

Des capacités de communication

Un dialogue doit s’installer entre le consultant et son client, une discussion essentielle pour étudier le problème sous ses différents aspects et mettre en place une relation de confiance. Le consultant doit savoir être clair, concis et précis dans l’exposé des solutions qu’il propose. Cette qualité de communiquant est d’autant plus importante dans le métier de consultant, que son rôle n’est pas d’imposer ou de réaliser en lieu et place du client, mais plutôt de lui suggérer les solutions envisageables.

Des aptitudes à s’adapter

Autonome et indépendant sont les conditions de travail du consultant, mais pour mener à bien ses missions, il va être amené à travailler avec nombre de collaborateurs et clients différents avec lesquels il est impératif qu’il soit capable de s’adapter. Autant de personnalités variées qui n’auront pas toujours les mêmes raisonnements ou méthodes d’organisation voire des points de vues qui peuvent être opposés. Le consultant devra alors faire preuve de compréhension et de diplomatie afin de parvenir à mettre en place une collaboration productive et efficace.

De l’enthousiasme et de la motivation

Le consultant devant faire parfois face à des obstacles de compréhension de la part de ses interlocuteurs, devra faire preuve de la motivation nécessaire pour ne pas se laisser emporter par un quelconque sentiment de découragement. Faire preuve de passion, d’énergie et d’enthousiasme démontrera au client, à chacune des étapes franchies, qu’il sait aller de l’avant et que les difficultés ne l’arrêteront pas.

Être compétent et modeste

Inutile de faire étalage de l’ensemble de ses compétences, expériences et qualités au client. Cette attitude serait contre-productive, faisant percevoir le consultant plus prétentieux qu’expérimenté. Il est préférable de démontrer ses acquis, son efficacité et son organisation au travers des solutions proposées et mises en place.

Enfin, être consultant c’est aussi et surtout être un professionnel respectueux de l’éthique et parfaitement intègre. Attestant d’un respect de la confidentialité, les missions qu’il effectuera tout au long de sa carrière lui permettront d’acquérir, au fil des mois puis des années, une réputation de professionnel efficace et compétent.

C’est un métier passionnant qui ouvre les portes de domaines très différents. Autant d’opportunités d’enrichir ses compétences, son expérience et de s’améliorer sans cesse. Une profession qui occasionne de multiples rencontres qui faciliteront, grâce à un travail de qualité, la mise en relation avec d’autres clients qui feront du consultant, le professionnel recommandé par ses connaissances, ce qui est la meilleure des publicités.

 

Article rédigé par l'équipe FreeCadre