AGENT ET MANDATAIRE IMMOBILIER LE BON CHOIX

 

 

Acquérir un bien immobilier est une décision importante, le projet d’une vie bien souvent et l’intervention d’un professionnel de l’immobilier peut s’avérer utile voire nécessaire pour mener à bien les négociations. Mais comment bien choisir son intermédiaire, agent ou mandataire immobilier quand cette profession est souvent critiquée ?

UNE PROFESSION DONT LES PARTICULIERS SE MÉFIENT À TORD

Un professionnel pourtant indispensable

Les négociations entre particuliers peuvent s’avérer difficiles et ne sont pas sécurisées, le professionnel de l’immobilier apporte aux parties ses compétences et son expérience permettant ainsi à chacune, vendeur et acquéreur, d’être rassurés quant au bon déroulement de la transaction.

Justifier de ses compétences

L’agent immobilier souffre de nombreux à priori comme des honoraires trop élevés ou plus grave, d’une incompétence dans l’exercice de son activité. L’agent immobilier se doit par suite, de justifier de l’importance de son rôle et prouver sa valeur ajoutée pour les transactions immobilières qu’il va encadrer et sécuriser. Bien que fortement critiqués par les Français, les agents et mandataires immobiliers participent à 65% des ventes immobilières, quand les notaires n’en réalisent que 5% et les particuliers 35%. Et ce sont ces dernières qui donnent lieu, le plus souvent, à des procédures, ce qui démontre que l’intervention d’un professionnel garanti le sérieux et la qualité d’une transaction.

La première impression est décisive

Tout professionnel, qu’il soit agent immobilier ou mandataire, se doit de bien réussir son premier rendez-vous. Cette rencontre permet aux clients de faire connaissance et de juger du professionnalisme de l’agent selon l’intérêt qu’il portera à leur projet. Même s’il vous semble intrusif, le professionnel qui pose des questions, s’intéresse au risque d’être « pénible », sera à considérer comme compétent.  A l’écoute, intéressé, l’agent immobilier ou le mandataire va s’intéresser à tous les aspects du bien à vendre ou à acquérir afin d’être en mesure de répondre à vos attentes.

 

Un bon professionnel est curieux

Les travaux réalisés ou à prévoir, les avantages, les éventuelles nuisances, les inconvénients, les charges, les services à proximité etc…. autant de questions que l’agent immobilier se doit de poser. Des interrogations qui sont la preuve de son professionnalisme et de l’intérêt qu’il porte au projet que ses clients envisagent de lui confier. Sans oublier les obligations légales qui lui imposent de réclamer l’attestation de vente lorsqu’il s’agit d’un mandat de vente, les documents d’identités et les diagnostics. Ces informations lui permettent d’établir une estimation au plus juste et sont la garantie de son sérieux.

Un intermédiaire de choix

Qu’il s’agisse d’un agent ou d’un mandataire immobilier, ce professionnel est un intermédiaire qui se doit de maîtriser parfaitement le dossier qui lui a été confié par le vendeur ou l’acquéreur du bien. Son rôle est primordial car il garantit à son client de s’engager en toute connaissance de cause sans prendre de risques dans une transaction qui sera équitable.

AGENT IMMOBILIER OU MANDATAIRE

Un professionnel de l’immobilier compétent

Le secteur de l’immobilier regroupe différents statuts parmi lesquels il peut être difficile de s’y retrouver. En qualité de professionnel, il peut être plus avantageux d’exercer en tant que mandataire immobilier. En effet, celui-ci travaillera pour le compte d’un réseau dont il va bénéficier de la carte professionnelle mais également du soutien administratif et juridique et de la logistique. Tout en conservant son indépendance, le professionnel sera encadré, sécurisé par un statut qui ne le laisse pas isolé.

Un rôle primordial

La responsabilité de l’agent comme du mandataire immobilier est engagée ainsi que sa réputation. Les conflits sont de plus en plus fréquents dans les transactions, il est donc essentiel d’être non seulement compétent dans son domaine, mais aussi voire surtout, de bien maîtriser les nombreux aspects de la profession et les obligations auxquelles ils sont soumis. Les clients confient la vente de leur bien immobilier à ce professionnel, les acquéreurs, quant à eux, mettent entre leurs mains, leur projet d’acquisition, tous deux doivent se sentir en confiance dans sa réalisation.

POUR CONCLURE

En ce qui concerne la clientèle, l’essentiel est que le professionnel fasse une bonne première impression. Qu’il soit à l’écoute, pose les bonnes questions et propose une démarche de recherches adaptée aux souhaits de son client. Démontrer de ses compétences, de son expérience et de son savoir-faire est le premier pas vers un mandat réussi. Nombre de vendeurs et acquéreurs, appuieront leur choix sur ce feeling de la première rencontre, le professionnel doit dont savoir rapidement et efficacement, faire comprendre qu’il est celui qui fera se réaliser leur projet en leur exposant l’ensemble des actions qu’il va mettre en œuvre pour y parvenir.

Un professionnel qui sera peut-être plus confortable dans l’exercice de son activité, en tant que mandataire immobilier. Un statut qui est sécurisant par l’assistance dont il peut bénéficier par l’agent ou le réseau avec lequel il a signé. Et un professionnel serein travaillera dans de meilleures conditions qu’un agent qui, lui aussi, est indépendant, mais seul dans l’exercice d’un métier exigeant. Une sérénité inévitablement transmise à la clientèle qui lui confiera alors certainement plus facilement son projet immobilier.

Article rédigé par l'équipe Freecadre