CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE AVEC LE POR-TAGE SALARIAL

 

 

 

La reprise et la création d’entreprise sont en forte croissante et le signe d’une volonté d’entrepreneuriat. Une manière de créer son propre emploi, montrer et exploiter son savoir-faire. C’est aussi la possibilité de se développer à son rythme et de concilier vie privée et professionnelle. Une décision qui parallèlement effraie de par le risque qu’elle peut faire encourir et l’incertitude qu’elle engendre. Le portage salarial est une réponse qui séduit de plus en plus de professionnels.

Reprendre une entreprise, une comparaison inévitable

La nécessité de faire ses preuves

Reprendre une entreprise existante va inévitablement être l’occasion d’une comparaison par rapport au prédécesseur. Qu’il s’agisse de la manière dont l’entreprise est dirigée, de la qualité des produits, du relationnel, de l’efficacité parmi bien d’autres critères. Un état de fait souvent pesant pour le repreneur.

Le cédant a parfois du mal à  laisser la place

L’ancien propriétaire même s’il a souhaité la reprise de son entreprise, ne pourra s’empêcher d’éprouver quelques difficultés à prononcer les mots de « nouveau propriétaire ». Il lui faut accepter de céder la place à son repreneur dont il doit intégrer qu’il peut faire mieux que lui avec de nouvelles méthodes.

Reprendre une entreprise engendre des contraintes

Un prix de rachat plus élevé

Bien souvent racheter une entreprise existante représente un coût plus élevé que le budget initialement prévu. Un investissement conséquent qui impose de réussir et d’être immédiatement performant.

Le personnel doit être repris

La plupart du temps, le professionnel rachète avec l’entreprise le personnel qui y est employé. Une sécurité pour ce dernier mais une contrainte pour le repreneur qui va devoir conjuguer avec une période d’adaptation pour tous.

Créer son entreprise, de nombreux inconvénients

Une lourde fiscalité et des charges élevées

Les entreprises françaises sont parmi celles qui se voient imposées à un taux élevé par rapport à la moyenne de l’Europe avec un taux de 38%. Il en est de même pour les charges sociales qui s’élèvent à 41% et sont là encore plus élevées que dans les autres pays Européens.

Une disparité importante avec les salariés

Les salariés de l’hexagone bénéficient d’un système social particulièrement protecteur avec la couverture de la sécurité sociale, mais également la sécurité d’un salaire mensuel fixe, sans oublier les indemnités de licenciement ou encore la protection des comités d’entreprises pour les grandes sociétés. Une protection dont ne bénéficie pas l’entrepreneur indépendant.

Tous les avantages de créer son entreprise en portage salarial

La France dispose de nombreux systèmes favorables à l’entrepreneuriat

Les professionnels de l’hexagone ont la possibilité de bénéficier de nombreux dispositifs administratifs qui aident à l’entrepreneuriat. Parmi lequel se trouve le portage salarial. Un statut très favorable pour les professionnels qui bénéficient d’un encadrement juridique sécurisant.

Les formalités sont simplifiées

Le professionnel qui souhaite créer son activité en portage salarial, a la possibilité avec ce statut de le réaliser en très peu de temps. Il suffit au créateur de contacter une entreprise de portage salarial comme Freecadre dont les équipes d’experts renseignent et apportent toutes les réponses nécessaires avant d’entreprendre de mettre en place son projet.

Une totale autonomie dans l’exercice de son métier

Le professionnel qui a créé son activité en optant pour le portage salarial, devient salarié de Freecadre mais n’est en aucun cas soumis à un quelconque lien de subordination. Il reste libre d’organiser son temps de travail comme il le souhaite, de fixer ses tarifs et de choisir sa clientèle. Avec ce statut il accède ainsi à l’indépendance tout en conservant la sécurité de toutes les dispositions du Code du Travail.

Déchargé des tâches administratives

Freecadre, en sa qualité de société de portage salarial prend en charge l’intégralité de la gestion administrative de l’activité de son salarié porté. Ainsi les obligations fiscales, de déclarations tout comme l’établissement des bulletins de salaire ou encore le recouvrement et la comptabilité sont assurés par Freecadre. Le professionnel dispose ainsi de tout le temps nécessaire pour développer et mener à bien son projet. Un temps dont il ne dispose pas en qualité d’indépendant, devant mener de front le développement de son activité, la réalisation des missions et la gestion administrative.

Un statut protecteur pour le professionnel

Le salarié porté conclu avec Freecadre, société de portage salarial, un contrat de travail qui lui confère le statut de salarié. De fait, il est couvert par le régime général de la sécurité sociale mais cotise également pour sa retraite, la prévoyance, percevra des allocations de pôle emploi en période d’inactivité et ouvre même droit à la formation professionnelle.

Le portage salarial, une forme juridique idéale pour le créateur

Le professionnel qui souhaite créer son activité, en optant pour le portage salarial choisi la liberté et l’autonomie tout en bénéficiant de la sécurité du statut salarié. Le portage salarial est une forme juridique qui séduit de plus en plus de professionnels et qui, sans aucun doute, représente une réponse au besoin d’indépendance des futurs créateurs d’entreprises.

Article rédigé par l'équipe Freecadre