Pourquoi les Français entreprennent ?

L’entrepreneuriat est de plus en plus réputé de nos jours. Tout le monde trouve normal de s’y adonner. Ceci n’implique pas forcément qu’entreprendre est une décision rationnelle. Il faudrait demander au Président de la république s'il souhaite faire de la France une « Start-Up » ?

 

QUESTION POSÉE DANS L'IMMOBILIER

Les différences entre salariés et indépendants

La question est de savoir si l’entrepreneuriat est une bonne option financière pour les Français qui sont de plus en plus désireux de se lancer dans cette aventure. Des études ont été réalisées afin de comparer la situation des entrepreneurs et celles des salariés. Il en ressort qu’en moyenne ces deux statuts de travailleurs génèrent à sensiblement les mêmes revenus, bien sûr les personnes questionnées représentaient des petits entrepreneurs. Mis sur un même pied d’égalité les deux catégories avaient des revenus variables, plus stables pour les salariés, mais au demeurant parfois  une protection sociale souvent similaire. Il en est de même pour la croissance du revenu pendant leur carrière qui est approximativement la même en raison des formations continues qu’ils ont tous les deux suivies et des investissements technologiques.

 

Pas toujours évident

Aux vues des réponses obtenues dans le secteur de l'immobilier, il apparaît comme une évidence qu’entrepreneuriat et raison ne vont pas de pair. Il est vrai qu’en termes d’investissement, un risque élevé est souvent bien vu et laisse présager de bons rendements, mais ce n’est pas toujours le cas dans l'immobilier. Certains candidats à l'indépendance ont beau prendre des risques, ils ne leurs rapportent pas toujours ou la réussite est longue à venir. Le patrimoine des entrepreneurs est également sous-diversifié, puisqu’il est engagé en partie dans l’entreprise. Il serait plus avantageux de rester salarié et ne pas risquer de perdre son bien. Entreprendre, créer son agence immobilière ou même son poste de mandataire indépendant est plus risqué, le jeu en vaut-il la chandelle ? Ce n'est pas toujours évident de répondre à cette question.

Pourquoi entreprendre ?

Les mandataires qui se lancent dans l’entrepreneuriat sous-évaluent parfois les risques encourus. Il a été prouvé que les mandataires ont plus confiance en eux et sont moins sensibles aux risques que la plupart des gens. Leur illusion de contrôle et de maîtrise de la situation trompe le plus souvent leur jugement. Ils sont effectivement persuadés qu’ils peuvent faire la différence avec des agences immobilières ou d'autres mandataires déjà en place. Malgré tous les risques liés à l’entrepreneuriat, les mandataires qui se lancent dans l'inconnu pensent qu’au bout de la route le succès les attend. Il y a en toute évidence une surévaluation de leurs capacités. Tout le monde aime l’idée de gagner le jackpot et de réussir et c'est souvent la raison qui pousse à entreprendre.

Parfois questionner peut être profitable

Grâce aux étude réalisée sur l’économie comportementale, nous pouvons désormais comprendre que l’être humain met toutes ses chances sur les probabilités les plus improbables. Finalement au commencement de l’entrepreneuriat il y avait, l’optimisme démesuré, l’excès de confiance en soi et la surévaluation des probabilités. Il faut tout de même être un peu irrationnel pour jouer ainsi avec ses chances de réussite. La possibilité de réussite est probable et pour mettre toutes les chances de sont côté, il suffit de se faire accompagner. Avec Freecadre Immobilier, nous accompagnons les mandataires en devenir, grâce au portage salarial, ils peuvent démarrer leur activité en restant salariés, ce n'est que quand ils ont atteint un certains seuil qu'ils décident de voler de leurs propres ailes et qu'ils peuvent alors se mettre à leurs comptes.

Entreprendre stimule-t-il le bonheur ?

51% des entrepreneurs vous répondront que oui. Ils affirment être satisfaits de leurs conditions de travail et de leur vie, contre 35% des salariés. Ceci est très paradoxal en effet. Être heureux malgré une activité incertaine, peu protégée, qui rapporte peu et qui demande pourtant qu’on lui consacre beaucoup de temps. Le plus invraisemblable c’est que ce bonheur provienne justement de cette sensation de contrôle, de l’autonomie, de la passion et de la flexibilité. Tout ceci à cause de différents facteurs inhérents à chaque personne;des facteurs qu’on ne peut pas contrôler, comme le marché, les ventes immobilières ou les biens à la vente, etc.

 

Salariés ou indépendants les mandataires entreprennent

Il existe une grande différence entre les entrepreneurs, c'est une évidence, mais tous dans le secteur de l'immobilier, tous ont choisi de suivre leur passion pour cette activité. Alors, puisque ce secteur d'activité est attirant, mais que le bonheur de travailler dans cette branche a un prix pourquoi ne pas suivre la voie de la raison en démarrant son activité de mandataire en portage salarial ?

Avec l'accompagnement des collaborateurs de Freecadre Immobilier et ce statut de salarié indépendant le mandataire immobilier met toutes les chances de son côté pour voir son rêve d'indépendance se réaliser.

 

Article rédigé par l'équipe Freecadre

Crédit photo PIXABAY